Espace client
defr

Maladies de civilisation

Pourquoi Kieser est intéressant en cas d’arthrose

Disons les choses comme elles sont – avec l’âge, le corps a tendance à perdre en résistance. Et ce avant tout parce que les personnes âgées, en plus de la diminution normale de la force musculaire, sont souvent confrontées à des problèmes d’arthrose. Cette combinaison de problèmes peut devenir vraiment déplaisante, avec des articulations raides, des douleurs et une limitation des mouvements. Heureusement, on sait aujourd’hui que l’arthrose n’est pas une fatalité. Bien au contraire: on peut même être actif! L’exercice physique régulier et la musculation ne peuvent certes pas guérir cette maladie, mais ils peuvent aider à améliorer la mobilité et à soulager la douleur.

Pour cela, il faut commencer par bien comprendre en quoi consiste cette maladie: l’arthrose est une maladie non curable des articulations qui entraîne une dégradation progressive du cartilage. Au fil de temps, celui-ci se modifie et frotte davantage à chaque mouvement jusqu’à totalement disparaître dans les zones les plus fortement sollicitées. Les os des articulations sont alors exposés et frottent les uns contre les autres. En réaction à cette perte de cartilage, le corps produit des protubérances osseuses, appelées ostéophytes, pour stabiliser l’articulation. Il tente de cette manière de combler le vide qui s’est créé, ce qui a malheureusement pour conséquence de rendre l’articulation encore plus raide. Et c’est précisément là que la musculation entre en jeu. En effet, c’est justement parce que la dégradation du cartilage ne peut être stoppée ou inversée qu’il est d’autant plus important de renforcer les muscles environnants afin de soulager les articulations. Mais surtout, l’entraînement a pour effet de ralentir la dégradation du cartilage et d’améliorer la résistance à l’effort.

Comme l’arthrose se manifeste souvent par poussées, il est important d’adapter l’entraînement aux besoins individuels, car il ne faut pas s’entraîner pendant une poussée. Une fois l’inflammation disparue, l’entraînement peut toutefois être repris à intensité moyenne. Il a été démontré que la plupart des individus souffrant d’arthrose supportent bien la musculation, même à forte intensité. Si des irritations locales surviennent après l’entraînement, cela vient habituellement de la remise en mouvement de zones qui ont longtemps été ménagées en raison des symptômes. En règle générale, ces irritations disparaissent néanmoins en l’espace de quelques jours. Il en va de même pour les courbatures qui peuvent également apparaître au début. En dehors de cela, les effets secondaires sont rares. Comme vous pouvez le voir, un exercice physique régulier et de la musculation sont la clé d’une plus grande liberté de mouvement et d’une réduction de la douleur même en cas d’arthrose.


Texte: Dr. Wimmer

Article connexe

[Translate to French:]

Quel est l’effet de Kieser Training sur les maux de tête?

[Translate to French:]

Quels sont les effets de Kieser Training sur le syndrome de burn-out?

Que faire en cas de voûte plantaire affaissée, pieds valgus, pieds plats, pieds étalés ?

Tout le monde devrait entraîner son plancher pelvien – et de préférence dès un jeune âge

Douleurs cervicales: La mutation numérique a sur l’homme des conséquences physiques

Le joggeur et son genou

Lutter contre la nuque raide

Toujours fatigués le matin?

Que faire en cas d’hypertension?

Le psychisme

[Translate to French:]

Quel est l’impact réel de Kieser Training sur notre psychisme?

Des muscles entraînés renforcent aussi nos défenses immunitaires

S’entraîner quand on est malade?

S’entraîner malgré un conflit sous-acromial? Voici comment faire!