defr
Jusqu'à
31.08.
Action valable jusqu'au 31.08.2019: S'entraîner 6x gratuitement
À l'offre

Maladies de civilisation

Tout le monde devrait entraîner son plancher pelvien – et de préférence dès un jeune âge

La grossesse n’est pas seule à pouvoir créer des problèmes au niveau du plancher pelvien, un excès de stress peut également en être à l’origine. Professeur Barbara Köhler, experte du plancher pelvien, explique pourquoi il en est ainsi et comment lutter contre ce phénomène.

Qui est concerné par les problèmes de plancher pelvien?

Bien souvent, les problèmes de plancher pelvien, tels qu’un début d’incontinence à l’effort, sont liés à une grossesse ou un accouchement. Les femmes sont donc touchées près de deux fois plus souvent que les hommes. Par ailleurs, la ménopause est une phase critique chez la femme. Les hommes sont plutôt concernés dans le cadre de problèmes de prostate et d’opérations de cancer de la prostate. J’observe aussi de plus en plus souvent des patients exposés à un stress important, dont les muscles du plancher pelvien sont crispés et ne fonctionnent ainsi plus correctement. Un entraînement du plancher pelvien est donc recommandé tant pour les femmes que pour les hommes.

Pourquoi le plancher pelvien pose-t-il si souvent problème?

Le plancher pelvien se compose de trois couches musculaires se contractant de façon longitudinale, transversale et diagonale, mais aussi de tissus conjonctifs et adipeux et d’ouvertures entourées de muscles circulaires. Le problème vient de ses missions contraires. D’une part, le plancher pelvien a un rôle stabilisateur, par exemple pour les organes abdominaux; d’autre part, il doit se relâcher, par exemple lors d’une naissance ou d’un tour aux toilettes. Cette opposition est encore renforcée par le fait que dans l’évolution, nous sommes les premiers êtres vivants dont le plancher pelvien est exposé à la gravité. Nous sommes debout et assis pendant des heures, ce qui implique une sollicitation verticale durable pour le plancher pelvien.

Comment se fait-il que la vessie n’empêche alors plus les fuites?

Lorsque l’on tousse ou que l’on soulève une charge lourde, on crée une pression dans la cavité abdominale. Le corps s’efforce de résister à cette pression. À l’arrière, c’est la partie osseuse de la colonne vertébrale qui tient, au-dessus, le diaphragme et devant, le ventre. Les muscles durcissent. Le plancher pelvien reste donc le point le plus faible. La pression se transmet au liquide dans la vessie et enfin à l’orifice de sortie de la vessie. Le mécanisme de fermeture est trop sollicité. La vessie n’est plus étanche, de l’urine s’échappe.

Que peut-on faire pour prévenir de tels problèmes?

Il faudrait faire beaucoup plus de recherches et travailler de façon préventive. Dans le domaine de l’entraînement également, le plancher pelvien est toujours laissé de côté. Avec la machine pour le plancher pelvien A5, Kieser Training propose enfin un appareil pour ce groupe musculaire. C’est le but recherché de l’entraînement. Les personnes y sont sensibilisées et demandent ce que cet appareil peut apporter. Cela aide à briser un tabou. Les personnes qui entraînent leur plancher pelvien s’évitent de tels problèmes. L’entraînement pour le plancher pelvien est judicieux tant pour les femmes que pour les hommes. 

Dans quelles phases de la vie la musculation du plancher pelvien est-elle d’actualité?

À tout moment. Tout le monde devrait intégrer la machine pour le plancher pelvien dans son entraînement, dès un jeune âge, et le garder jusqu’à un âge avancé. Il n’y a pas de raison à ce que les personnes âgées deviennent incontinentes. Il est faux de dire qu’il s’agit d’un phénomène normal. Les femmes qui s’entraînent sur une machine au cours de leur grossesse bénéficient de deux choses. D’une part: leur musculature est plus forte. D’autre part, elles apprennent à mieux se détendre. Ces deux aspects sont importants pour un accouchement. Par ailleurs, j’observe qu’il existe de plus en plus de gens qui sont tellement tendus et stressés qu’ils ne parviennent plus à relâcher leur plancher pelvien et rencontrent ainsi des problèmes. Car chez beaucoup d’individus, non seulement le plancher pelvien est trop faible, mais en plus il est contracté, ou dans une mauvaise position. Comme une nuque nouée, il ne peut ni se contracter, ni se relâcher. Sur la machine pour le plancher pelvien, on peut s’entraîner à ces deux choses et c’est vraiment bien.

Qu’avez-vous examiné dans votre étude?

Pendant douze semaines, nous avons demandé à des collaboratrices de la clinique souffrant d’une légère incontinence à l’effort de s’entraîner sur la machine pour le plancher pelvien de Kieser Training, afin de voir si leurs troubles diminuaient sous l’effet de l’entraînement des muscles de cette zone. La condition était alors qu’elles aient mis au monde au moins un enfant et qu’elles souffrent d’une faiblesse légère du plancher pelvien. Sur près de 2500 collaboratrices contactées, plus de 60 ont souhaité participer à l’étude. Nous avons été étonnés de voir que beaucoup souffraient d’une faiblesse prononcée du plancher pelvien, ce qui nous contraignait à les exclure de l’étude. Et ce, alors que les collaboratrices ont accès à un service spécialisé dans notre clinique, mais où elles ne se rendent pas. Au final, nous disposions de 22 participantes souffrant d’une faiblesse légère du plancher pelvien. Deux d’entre elles n’ont pu réaliser cet entraînement du plancher pelvien, car elles n’étaient pas en mesure de contracter celui-ci. Nous avons alors fait des vérifications par échographie. Le résultat de l’étude était très bon. Soit l’entraînement sur l’A5 a fait disparaître le problème, soit il l’a nettement amélioré.

Comment une faiblesse légère du plancher pelvien se distingue-t-elle d’une faiblesse prononcée?

On parle de faiblesse légère du plancher pelvien lorsque, dans des situations telles que de la toux, des éternuements ou une activité physique de faible intensité, quelques gouttes d’urine s’échappent. Si la personne se mouille vraiment ou remarque qu’elle perd de l’urine même lors d’activités normales du quotidien, telles qu’une promenade, on parle de faiblesse du plancher pelvien moyenne ou prononcée.

À qui peut-on s’adresser en cas de problèmes importants de plancher pelvien?

Les centres dédiés au plancher pelvien sont idéaux, on y trouve un interlocuteur qui coordonne le traitement et vous envoie chez le médecin ou le thérapeute adapté, comme un urologue ou un physiothérapeute spécialisé.

Que peut-on encore faire pour son plancher pelvien – à part pratiquer un entraînement ciblé?

Il est important de contracter le plancher pelvien de façon consciente, lorsque la pression augmente dans l’abdomen. Par exemple lorsque l’on soulève un enfant ou un objet, ou encore que l’on éternue ou que l’on tousse.

Peut-on faire du jogging lorsque l’on a des problèmes de plancher pelvien?

Cela peut être bénéfique ou nocif. Avec une faiblesse très légère du plancher pelvien et quand il manque juste un peu de force, la course à pied permet de bien activer le plancher pelvien. Si l’on est déjà en présence d’un prolapsus, de nombreuses disciplines sportives telles que le jogging ou le trampoline sont mauvaises, car le plancher pelvien est trop secoué et n’en devient que plus instable encore. Cela dépend toujours du cas individuel. Parfois, il faut commencer par entraîner son plancher pelvien avant de pouvoir commencer la course à pied. 

La bonne nouvelle?

Le plancher pelvien se compose de muscles dont un grand nombre peut être activé et entraîné de façon ciblée. L’entraînement du plancher pelvien permet donc d’atteindre de bons résultats.


Notre experte: Barbara Köhler est professeure à l’Institut en physiothérapie de la Haute école zurichoise de sciences appliquées (ZHAW Santé). Elle s’est spécialisée sur les organes et vaisseaux internes. Elle travaille par ailleurs dans son propre cabinet de santé du plancher pelvien à Zurich.


Texte de Monika Herbst

Article connexe

Quel est l’effet de Kieser Training sur les maux de tête?

Quels sont les effets de Kieser Training sur le syndrome de burn-out?

Que faire en cas de voûte plantaire affaissée, pieds valgus, pieds plats, pieds étalés ?