defr
Action jusqu'au 31.10.2018: S'entraîner gratuitement jusqu'à la fin de l'année*
À l'offre

Musculature

Trois fois le tour du monde à pied

Statistiquement, nous marchons durant notre vie l’équivalent de trois fois le tour de la Terre. En dépit de leur rôle prépondérant, nous n’accordons souvent que peu d’attention à nos pieds. Il est grand temps de les mettre sous les feux de la rampe.

Près de 26 os, 33 articulations et 60 muscles, plus de 100 ligaments et de nombreux tendons nous permettent de nous tenir sur nos pieds, de marcher, de courir, de sautiller ou de bondir. Formant une voûte plantaire et un arc longitudinal, ils portent le poids du corps, amortissent les chocs et transmettent la force. Des récepteurs placés dans la plante des pieds rapportent à la moelle épinière et au cerveau des informations sur la nature du sol. Ainsi, le système nerveux central peut mieux piloter nos mouvements et prévenir les chutes et les blessures.

Nos pieds ne prennent leur forme définitive qu’au cours de la puberté. Alors que 98% des individus naissent avec des pieds sains, près de 80% développent ultérieurement des douleurs aux pieds. Les causes les plus fréquentes sont les suivantes: nous marchons bien trop peu, nous sommes trop rarement pieds nus et nous emprisonnons nos pieds dans de mauvaises chaussures.

Pourtant, nos pieds sont conçus pour la marche pieds nus, car lorsque nous parcourons des chemins sinueux et caillouteux, des sols forestiers parsemés de racines ou des champs meubles, le pied doit s’adapter sans cesse aux irrégularités. Les muscles ont alors fort à faire. Cela renforce les pieds et les jambes. C’est pourquoi les enfants et les adolescents devraient marcher pieds nus le plus possible.

Emprisonnés dans des chaussures raides dotées de semelles rigides, les muscles des pieds et des tibias sont insuffisamment sollicités sur la durée. Ils s’atrophient. Résultat: nos pieds perdent de leur force, de leur élasticité et de leur performance. Et ils se déforment: le tarse et le métatarse se déplacent, la voûte plantaire s’affaisse, des pieds plats, des pieds valgus ou des pieds étalés apparaissent.

De mauvaises postures, aussi minimes soient-elles, entravent la démarche et l’équilibre statique, ce qui peut conduire à un mal de dos, des problèmes de genoux ou de mauvais positionnements du bassin. Mais elles mènent surtout à des callosités et donnent mal aux pieds. Pour des pieds en bonne santé, il ne s’agit pas seulement d’opter pour des chaussures adaptées et de bien soigner ses pieds, il faut aussi l’entraînement qui convient.


Texte: Dr méd. Martin Weiß