defr
Action jusqu'au 31.10.2018: S'entraîner gratuitement jusqu'à la fin de l'année*
À l'offre

Entraînement de force

La nouvelle de Kieser – la i-B6

Pouvons-nous faire les présentations? Voici notre nouvelle: la machine infimétrique B6. Son petit nom: i-B6. Sa spécialité: un entraînement efficace sans piles de poids. Sa mission: vous confronter au plus dur des partenaires d’entraînement: vous-même. Son objectif: tirer le maximum des muscles antérieurs et postérieurs des cuisses et du fessier. La particularité de cette machine? Nos experts font le point.

Michael Koletnik
Responsable développement de machines


Quel type de machine est la i-B6?

C’est une machine infimétrique de développement des membres inférieurs. Comme la B6, elle renforce les quadriceps fémoraux, les biceps fémoraux, les semi-tendineux et semi-membraneux et le grand fessier. Mais à la différence de la B6, la i-B6 fonctionne sans poids et avec un mouvement en alternance. Avec elle, nous faisons entrer dans nos studios un nouveau type de machines et une nouvelle méthode d’exécution: l’entraînement infimétrique.

Que signifie exactement le terme «infimétrique»?

Il veut dire «Infinite exercise», car les possibilités d’exécution sont pratiquement illimitées. Vous pouvez théoriquement vous entraîner de façon dynamique, rapide et lente, mais aussi sous forme isométrique. Dans l’entraînement infimétrique, c’est vous-même qui produisez la résistance. Dans ce cas, cela signifie la chose suivante: pendant que vous appuyez avec une jambe, vous freinez avec l’autre.

C’est-à-dire que les muscles travaillent les uns contre les autres?

C’est exact: tandis que le groupe musculaire travaille de façon concentrique durant une répétition partielle, il travaille de manière excentrique la répétition partielle suivante. Cette sollicitation continue réduit la «phase de détente» dans la partie excentrique du mouvement. Il s’agit d’un entraînement de haute intensité sans poids.

Pourquoi Kieser Training développe-t-elle ses propres machines? Le marché n’en donne-t-il pas assez?

Nous avons un autre catalogue d’exigences, raison pour laquelle depuis 2003, nous développons et produisons toutes les machines en mains propres. Il ne s’agit pas ici de tendances. Nous voulons proposer le plus grand profit possible à nos clients. C’est aussi le cas de notre toute dernière création, la i-B6, avec laquelle nous pouvons encore mieux répondre aux besoins individuels.

Phil Sencil
Ingénieur mécanicien


La méthode infimétrique est-elle une création de Kieser Training?

Non, c’est Arthur Jones qui l’a découverte par hasard dans les années 1970. Alors qu’il était en train de construire une machine de flexion des coudes, il a constaté qu’il n’était pas nécessaire d’avoir des piles de poids pour un entraînement intensif. A. Jones a alors construit quelques machines, mais il n’a pas poursuivi le projet.

Et Kieser Training a repris cette idée …

Exactement, après avoir réalisé une étude avec plus de 44 sujets de test non entraînés. Nous voulions savoir si un entraînement sans poids, par rapport à sa variante avec des charges, donnait des résultats différents en termes de développement musculaire. Et les résultats ont montré que non. Néanmoins, Werner Kieser a remarqué qu’avec l’entraînement infimétrique, les tremblements diminuaient d’une séance à l’autre. La possibilité d’aider ainsi des personnes atteintes de la maladie de Parkinson lui a semblé réaliste, après de nombreuses conversations avec des spécialistes. C’est la raison pour laquelle nous avons poursuivi cette idée et développé la i-B6. De plus, nous souhaitons remédier à un autre problème: la répartition inégale de la pression telle qu’elle apparaît au sein de l’articulation des genoux avec la machine de développement des membres inférieurs ou de flexion des genoux.

Comment se caractérise la i-B6?

La rotation extérieure (brevet déposé) des plaques de pieds est une exclusivité et une nouveauté dans la branche: dans les 10 derniers degrés de l’extension du genou, la plaque de pieds tourne vers l’extérieur. Par conséquent, le tibia pivote aussi de 5 degrés vers l’extérieur. Nous cherchons ainsi à augmenter la surface couverte entre le bas et le haut de la jambe. Les avantages sont les suivants: la sollicitation sur l’articulation du genou est mieux répartie. De plus, cette rotation extérieure vise à réduire la torsion hélicoïdale des ligaments croisés, ce qui diminue leur tension. Globalement, cela doit conduire à une sollicitation du genou correcte d’un point de vue biomécanique et qui ménage l’articulation. L’un des autres avantages réside dans le mouvement en alternance, qui accroît l’amplitude du mouvement par rapport à la machine traditionnelle. Avec ça et la meilleure courbe de force, on parvient à un épuisement de la totalité du potentiel musculaire.

Marc Breitinger
Chief Technology Officer


La i-B6 fonctionne sans le moindre poids. Est-ce efficace?

Les études indiquent que l’intensité de la sollicitation est plus importante que le résultat mécanique effectif. C’est le ressenti de l’effort ou l’exécution du mouvement jusqu’au point de défaillance momentané, indépendamment de la résistance choisie, qui décide si des processus d’adaptation peuvent être mis en branle ou non.

Kieser Training n’est-il pas assez intensif?

L’important, c’est d’abord que l’on parle d’intensité. Car c’est l’ampleur de votre effort qui détermine si vous vous entraînez efficacement ou non. Beaucoup de gens ont peur de s’entraîner réellement à haute intensité et d’aller à leurs limites. L’entraînement infimétrique offre ici un grand avantage, car la machine exige directement de l’intensité.

Comment dois-je me représenter cela?

Vous le voyez immédiatement lorsque vous vous entraînez sur la machine. Plus vous appuyez avec une jambe, plus c’est intensif.

Et plus c’est intensif, plus c’est efficace?

Dans la mesure où vous ne commencez que maintenant à vous entraîner jusqu’à l’épuisement musculaire, oui. Si vous vous êtes toujours entraîné jusqu’à vos limites, vous utilisez alors l’entraînement infimétrique pour travailler vos muscles d’une façon directe nouvelle et différente. Au final, nous varions le mode de l’entraînement et introduisons avant tout une nouvelle forme d’exercices de résistance.

Dr. med. Gabriela Kieser
Ärztin


Was sagen Sie als Ärztin zur neuen Maschine?

Die i-B6 ist ein Meilenstein in der Entwicklung von Trainingsmaschinen. Die Bewegung ist physiologisch korrekter und schont das Kniegelenk. Der Bewegungsumfang ist größer als an der B6 und die Intensität höher. Außerdem ist der Widerstand feiner dosierbar und lässt sich noch besser an Ihre individuellen Möglichkeiten anpassen. Perfekt ist auch: Die i-B6 zwingt Sie zu einer korrekten Übungsausführung. Sie können nicht schummeln, indem Sie Schwung holen. Kurzum: Die i-B6 ermöglicht ein gesundes, hochwirksames, knieschonendes Training.

Für wen ist das infimetrische Training geeignet?

Für ambitionierte Menschen, die bereits die ersten Grundlagen gelegt haben und weiter voranschreiten wollen, ebenso wie für Menschen mit Beschwerden in den unteren Extremitäten. Für Ambitionierte ist es insofern spannend, da Sie sich ja selbst den Widerstand geben und somit quasi gegen sich selbst antreten. Das ist auch mental und sensomotorisch eine Herausforderung.

Wie sieht es aus, wenn ich Kniebeschwerden oder eine Arthrose habe?

Da kein Gewichtsblock angehoben wird, kann sich an der i-B6 nur ganz wenig kinetische Energie entwickeln. Ebenso ist ein schwungvolles Training praktisch nicht möglich – was für ein sicheres Training wichtig ist. Durch den selbstbestimmten Widerstand können Sie zu jedem Zeitpunkt der Bewegung einen adäquaten Trainingsreiz im schmerzfreien Bereich produzieren. In Verbindung mit der Außenrotation bietet die Maschine ein gelenkschonendes Training. Deshalb ist die i-B6 bei Kniebeschwerden, Arthrose oder auch einer Ruptur des vorderen Kreuzbandes sinnvoll, sofern die Verletzung nicht akut ist und weder akute Schmerzen noch deutliche Entzündungszeichen vorliegen. Die Stärkung der gelenknahen Muskulatur stabilisiert und entlastet das Gelenk, wodurch die Beschwerden meist zurückgehen und die Belastbarkeit steigt. Wir vermuten, dass das infimetrische Training für Menschen mit Parkinson sinnvoll ist, da es die Rückkoppelung der Gehirn-Bewegungsausführung schult. Das kann eine positive Auswirkung auf den Tremor haben. Das müssen klinische Studien aber noch belegen.