defr
Action jusqu'au 31.01.2019: récupérez 30 jours gratuitement
Récupérez l'offre

Préparation au sport

La musculation augmente les paramètres de performances en football

Le football est populaire dans le monde entier, notamment chez les jeunes. Démarrages rapides et sprints, détentes verticales et tirs puissants, arrêts brusques, changements de direction instantanés et duels sont parmi les exigences spécifiques à ce sport qui nécessite une musculature bien développée. La musculation pratiquée sur des machines en complément de l’entraînement au football aide les jeunes joueurs à renforcer leurs fonctions musculaires et à développer leurs capacités physiques.

La performance sportive dépend de nombreux facteurs. Une musculation complémentaire pratiquée en plus de l’entraînement au football a un effet positif sur certains paramètres de performances importants en football. 

Accroître la force maximale

Ainsi, après quatre mois de musculation progressive, à raison de deux séances par semaine, de jeunes footballeurs ont pu davantage augmenter la force maximale du haut et du bas du corps que ceux du groupe qui s’est «uniquement» entraîné au football. De la sorte, les participants du groupe musculation ont par exemple augmenté leur force maximale, mesurée sur la machine de développement des membres inférieurs (presse à jambes), d’un respectable 58,8%, leurs camarades du groupe football atteignant seulement 33,8%. Seuls les footballeurs qui faisaient en plus de la musculation ont pu améliorer la force du haut du corps, avec une augmentation de quelque 52,3%.

Améliorer la détente verticale

En hauteur de saut, le groupe musculation était aussi devant: pour ce que l’on appelle le «squat jump»
(saut vertical avec appel des deux jambes), la hauteur de saut s’est améliorée, en moyenne, de 31%, tandis que le groupe football atteignait seulement 9,8% d’augmentation. Et pour ce que l’on appelle le «countermovement jump» (saut vertical avec appel des deux jambes et mouvement de rotation préparatoire), le groupe musculation a augmenté sa hauteur de saut de 24,6%, le groupe football devant se contenter de 6,3%.  

Accroître la vitesse de sprint

Pour ce qui est de la vitesse de sprint sur 10 mètres, il n’y a certes eu aucune amélioration significative dans l’un ou l’autre groupe. Mais sur 30 mètres, des améliorations significatives ont été constatées dans le groupe musculation.

Conclusion

Une musculation progressive peut être utilisée en combinaison avec un entraînement spécifique au football afin de développer les capacités physiques des jeunes footballeurs. De plus, les effets indirects sur les performances sportives pouvant être obtenus grâce à la prévention des blessures par la muscula­tion ne sont pas à sous-estimer.

Correctement pratiquée, la musculation passe pour être sûre et efficace même chez les jeunes. Plus que la croissance naturelle, elle les aide à renforcer leur musculature et augmenter leur force et à se créer une solide base pour répondre aux défis sportifs et quotidiens de leur existence.