defr
Action jusqu'au 31.01.2019: récupérez 30 jours gratuitement
Récupérez l'offre

Préparation au sport

Effet de la musculation sur la performance sportive

Booster le moteur musculaire

Pour mettre en branle le développement neuromusculaire, les muscles ont besoin d’importants stimuli d’entraînement. C’est pourquoi nous recommandons une muscula­tion de forte intensité jusqu’à l’épuisement local. Dans le sport également, un moteur musculaire boosté de la sorte peut s’accompa­gner d’avantages certains: il crée des réserves fonctionnelles, pour le football, le cyclisme ou le jogging.

Accroître la performance

Une musculation progressive ne saurait remplacer un entraînement spécifique à un sport, mais elle peut améliorer d’importants paramètres de performance sportive, tels que la force musculaire, la hauteur de saut, la vitesse de sprint ou la vitesse de lancer ou de service.

Minimiser les blessures

Seuls les sportifs ne souffrant pas de blessures, de mal de dos ou de syndromes de sollicitation excessive parviennent à de bonnes performances constantes. Et c’est logique, car tout cela limite la performance sportive ou contraint le sportif à abandonner. Pourtant, cela n’a pas lieu d’être: selon les résultats d’une méta-anal­yse, les blessures sportives peuvent être réduites à moins d’un tiers avec la musculation, et les syndromes de sollicitation excessive divisés par deux.

Pas de perte de temps

Aucun sportif ambitieux n’aime passer du temps dans une salle de mus­culation alors qu’il pourrait à la place pratiquer son sport. Ainsi, nous recommandons de réaliser un à deux jours par semaine une musculation de forte intensité portant sur les grands groupes musculaires et exécutée sur toute l’amplitude du mouve­ment jusqu’à l’épuisement local. Fait à ne pas négliger: vos muscles ont besoin de 48 heures pour se régénérer.