Espace client
defr

Entraînement de force

Conseil médico-sportif: que le médecin met en évidence des déficits.

Lorsque l’on débute l’entraînement pour réhabituer son corps aux efforts et le renforcer ainsi de plus en plus, des questions apparaissent inévitablement. Que puis-je faire? À quelle fréquence? Et avec quelle intensité? Et si cela fait mal à un moment – s’agit-il pour autant de quelque chose de sérieux?

L’ingéniosité du concept Kieser, c’est que d’emblée, on est très bien pris en mains. J’ai été agréablement surpris de voir qu’en plus de l’échange direct lors de l’entraînement, il est aussi possible de recourir à un conseil médico-sportif personnalisé. Pour ma séance d’entraînement suivante, j’ai donc pris un rendez-vous combiné avec le médecin directement dans mon studio.

Lors de l’entretien médico-sportif, le médecin a directement abordé mes douleurs. Une analyse complète de mon appareil locomoteur a été effectuée, et il a été question de mes antécédents médicaux, tout comme de mon cadre de vie actuel et de mes habitudes (ou mes marottes). Cette démarche a permis de mettre au jour différents déficits que j’avais jusque-là préféré minimiser ou ignorer, à commencer par une alimentation non optimale.

Quand je faisais du sport plus jeune, il s’agissait alors principalement d’activités qui étaient très unilatérales, c’est-à-dire que seuls les muscles importants pour la performance étaient sollicités, alors que d’autres groupes musculaires étaient mis de côté. Dans mon cas, c’était le dos. Cela ne veut pas dire que je ne peux plus pratiquer d’activités comme le golf ou le VTT. Mais pas avec mon dos encore trop peu renforcé actuellement. Les mouvements sont trop monotones pour moi. Il est réjouissant de constater que la musculation a ici un effet compensateur et demande aussi 100% d’efforts aux muscles négligés. Il n’apporte donc pas grand-chose de se lamenter. C’est le renforcement de l’ensemble du corps qui est en ligne de mire. Tout ou rien. Je relève le défi, en surmontant mon inertie naturelle, pour m’assurer d’un avenir en bonne santé.

Au final, le conseil médico-sportif a pour effet positif de me permettre de balayer mes questions et mes incertitudes et de me concentrer ainsi en toute sérénité sur l’entraînement qui m’attend. De façon sûre et adaptée à mes besoins.


Bon entraînement!
Jan Hartmann

Article connexe

[Translate to French:]

La musculation comme base

[Translate to French:]

La puissance des femmes

[Translate to French:]

Quel est l’effet de Kieser Training sur le métabolisme?

Les avantages de l’entraînement sur des machines

Mesure de la force

Le corps en équilibre

[Translate to French:]

"Après l'entraînement, je me sens toujours bien"

[Translate to French:]

"C’est vrai, ce n’est pas agréable, mais c’est efficace."

Dix bonnes raisons pour faire de la musculation

Éviter les mouvements rapides

[Translate to French:]

La nouvelle de Kieser – la i-B6

[Translate to French:]

La musculation est importante à tout âge

Forte et en forme avec 91

[Translate to French:]

Perdre du poids efficacement avec la musculation

"Je me sens en forme!"

Développement musculaire sain avec musculation

Mettre un terme aux mauvaises postures et protéger sa nuque

Entraînement des jambes – maintenant encore plus confortable

"Se relever. Encore et toujours."

La musculation en vaut la peine.

"La force n’apparaît pas comme par miracle. Il faut la constituer et la préserver."

Dormez bien!

L’ordre des exercices "des grands muscles aux petits muscles" est pertinent, mais pas obligatoire

Perte musculaire en période de quarantaine

Histoire de la musculation

Le concept de Kieser Training

[Translate to French:]

La formule du développement musculaire