Espace client
defr

Entraînement de force

C’est la qualité qui prime

Interview de Patrik Meier, COO de Kieser Training: avec la musculation santé, regagner sa masse et sa force musculaires perdues.

Le 7 avril 2022 était la journée internationale de la santé de l’OMS. Depuis de nombreuses années, l’OMS préconise de pratiquer 150 minutes d’activité physique d’intensité modérée par semaine, ainsi que deux séances de musculation par semaine. Qu’en dites-vous?

L’OMS a raison, l’activité physique est l’un des piliers de notre santé. Le corps humain est un concept dynamique. On peut donc dire à titre général qu’il est bon de pratiquer davantage d’activité physique. Néanmoins, dans les discussions en cours, il est généralement question de la quantité d’activité. De notre point de vue, c’est la qualité qui doit primer. Regardez comme les coûts de santé, les troubles de l’appareil locomoteur et les affections métaboliques ont augmenté. Se contenter d’une perspective exclusivement quantitative est bien insuffisant.
 

Pouvez-vous nous expliquer cela?

Je dois placer mes propos dans un contexte plus large: les muscles sont le moteur de notre vie et la clé d’une meilleure santé. Ils nous portent et nous permettent de nous mouvoir. Ils nous soutiennent. Ils protègent les vertèbres, les disques intervertébraux et les articulations. Mais la musculature est aussi notre plus grand organe métabolique. Elle fonctionne comme une glande et sécrète des hormones et des neurotransmetteurs ayant un effet similaire à des hormones, qui sont indispensables pour le fonctionnement du cerveau, du foie, du pancréas et d’autres organes. En résumé: nous avons besoin de notre musculature. Toutefois, à partir de 25 ans, notre masse et notre force musculaires commencent à diminuer. Et à partir de 50 ans, nous en perdons jusqu’à 2% par an. Cela semble peu, mais c’est beaucoup. Et c’est la cause primaire d’un grand nombre de troubles et de maladies. Heureusement, on peut faire quelque chose pour y remédier. Il ne faut pas grand-chose, mais on doit le faire bien: la qualité plutôt que la quantité, c’est-à-dire une musculation efficace et efficiente.


Qu’est-ce exactement que «le faire bien»?

Le muscle a besoin d’une stimulation suffisamment élevée pour se développer. Une pure activité physique est loin de créer une croissance musculaire et l’effet de santé recherché. Malgré les applis de fitness, les exercices à la maison, les vélos, les rameurs, les tapis de course à domicile, les problèmes de l’appareil locomoteur et les coûts de santé ont augmenté. L’important est donc d’avoir la résistance adaptée pour les muscles, avec un niveau et une durée de contraction suffisants. L’intensité doit être correcte. C’est la raison pour laquelle chez Kieser Training, vous vous entraînez à forte intensité avec une sécurité maximum, ce qui est nécessaire à tout âge.


Vous avez évoqué les coûts de santé en hausse. Pouvez-vous nous donner des chiffres?

Je dispose des chiffres actuels de la Suisse. Comme l’a rapporté le Neue Zürcher Zeitung le 27.1.2022, les coûts de santé ont augmenté de 5% l’année dernière. Avec une hausse par habitant de 18% par rapport à 2020, ce sont les physiothérapies qui ont enregistré la plus forte augmentation en 2021. Les studios de musculation étant fermés, on pouvait uniquement aller chez le médecin et chez le physiothérapeute.


La semaine dernière en Allemagne, les restrictions liées au coronavirus ont été levées. Qu’est-ce que cela implique pour vos studios et vos client⸱e⸱s?

Les habitué⸱e⸱s reviennent de plus en plus s’entraîner – et l’on accueille aussi de plus en plus de personnes intéressées. Les gens sont de nouveau prêts à s’entraîner dans des locaux hors de chez eux et c’est bien comme cela, car comme cela a été dit, l’entraînement sur des machines tel que nous le proposons assure une qualité bien supérieure à celle obtenue à domicile avec le propre poids du corps. Cela notamment du fait que l’on s’entraîne de façon progressive, avec une charge adaptée, sur des machines spécifiques, qui sollicitent chaque muscle et chaque groupe musculaire de façon correcte et équilibrée. Les machines permettent par ailleurs de s’entraîner jusqu’à l’épuisement local du muscle, condition d’une croissance musculaire, etc. En outre, vous avez quelqu’un qui veille à la bonne exécution de l’exercice. Autre fait non négligeable: lorsque je suis dans le studio, je suis bien plus motivé pour m’entraîner correctement.


Avez-vous remarqué des changements chez vos client⸱e⸱s?

Nous avons remarqué une chose chez notre clientèle habituée qui a fait une pause prolongée: elle est bien loin de son niveau de force précédent (voir aussi l'article Perte musculaire en période de quarantaine). Mais c’est logique. Lorsque l’on ne s’entraîne pas, on perd de la masse et de la force musculaires. Un grand nombre de nos client⸱e⸱s avaient donc davantage de troubles, comme par exemple mal au dos. Pour beaucoup, la mobilité avait également diminué. Lors des premières séances d’entraînement, il s’agissait donc de faire regagner à ces personnes leur force et leur mobilité d’origine. La perception corporelle s’est également dégradée. Nous pouvons observer qu’avec l’entraînement, les client⸱e⸱s se sentent rapidement mieux et plus musclé⸱e⸱s et que les douleurs disparaissent à nouveau.


Dans les studios, vous proposez des analyses de la bio-impédance pour mesurer la composition du corps. En quoi les analyses des client⸱e⸱s ont-elles changé?

Nous avons effectivement constaté une chose: la masse musculaire a reculé, tandis que la masse grasse a augmenté. C’est mauvais, car la musculature est de loin l’organe métabolique le plus actif. Donc si la taille de cet organe diminue, nous métabolisons moins d’énergie. Malgré tout, nous pouvons là aussi inverser cette tendance. Davantage de masse musculaire signifie davantage de métabolisme et une consommation d’énergie supérieure. Donc davantage de dégradation de la graisse.


Pourquoi est-il rentable de se mettre à l’entraînement maintenant?

La situation actuelle conduit à ce qu’un grand nombre de personnes se soucient de la pandémie mais qu’elles ne se préoccupent peut-être plus trop de leur propre santé. Ce que nous observons c’est que lorsque l’on se renforce, on entretient alors non seulement ses muscles et sa santé physique mais aussi sa santé mentale. Nous constatons que les personnes qui s’entraînent chez nous sont plus résistantes au stress et qu’elles sont capables de mieux surmonter la pression et les angoisses que d’autres. Quand on possède plus de masse musculaire et de force, la vie est un peu plus légère.

Patrik Meier
Chief Operating Officer (COO)


Article connexe

[Translate to French:]

La musculation comme base

[Translate to French:]

La puissance des femmes

[Translate to French:]

Quel est l’effet de Kieser Training sur le métabolisme?

Les avantages de l’entraînement sur des machines

Mesure de la force

Le corps en équilibre

[Translate to French:]

"Après l'entraînement, je me sens toujours bien"

[Translate to French:]

"C’est vrai, ce n’est pas agréable, mais c’est efficace."

Dix bonnes raisons pour faire de la musculation

Éviter les mouvements rapides

[Translate to French:]

La nouvelle de Kieser – la i-B6

[Translate to French:]

La musculation est importante à tout âge

Forte et en forme avec 91

[Translate to French:]

Perdre du poids efficacement avec la musculation

"Je me sens en forme!"

Développement musculaire sain avec musculation

Mettre un terme aux mauvaises postures et protéger sa nuque

Entraînement des jambes – maintenant encore plus confortable

"Se relever. Encore et toujours."

La musculation en vaut la peine.

"La force n’apparaît pas comme par miracle. Il faut la constituer et la préserver."

Conseil médico-sportif: que le médecin met en évidence des déficits.

Dormez bien!

L’ordre des exercices "des grands muscles aux petits muscles" est pertinent, mais pas obligatoire

Perte musculaire en période de quarantaine

Histoire de la musculation

Le concept de Kieser Training

[Translate to French:]

La formule du développement musculaire

[Translate to French:]

Garder la santé en télétravail: Notre experte dévoile ce qui compte vraiment

Comment garder sa motivation pour s’entraîner

Entraînement en été: qu’est-ce qui vous motive?

Lutter contre le stress avec la musculation

Descendre en pression. Lâcher du lest. Maîtriser le stress.

Ne tournez pas le dos à vos épaules

Entretien avec le Dr Wimmer

"Je n’abandonne jamais!"

Un mythe: faire des abdos pour perdre du ventre?

La "machine à cerveaux" de Kieser

B6 – Développement des membres inférieurs

S’entraîner au ralenti