defr
Action valable jusqu'au 31.05.2018: S'entraîner 6x gratuitement
À l'offre

Dormez bien!

Nombreux sont ceux qui rêvent d'enfin bien dormir. Découvrez comment la musculation peut aider à améliorer le sommeil.

Au cours de la dernière décennie, l’activité physique a été recommandée comme un facteur important pour une meilleure santé. En matière de production de masse musculaire, de réduction de la masse grasse, de prévention de maladies et d’amélioration de la qualité du sommeil, elle a prouvé son efficacité. Une quantité suffisante de sommeil est conseillée, car un déficit de sommeil constitue un facteur de risque associé pour la santé, notamment pour le surpoids, le diabète de type 2, les maladies cardio-vasculaires, les dépressions et les accidents. Sept à huit heures de sommeil ont été systématiquement associées à un risque réduit de morbidité et de mortalité.

Mal de dos ou tensions musculaires

Mal de dos et tensions musculaires privent de sommeil un grand nombre d’individus. Le renforcement des extenseurs du dos et de la nuque permet d’améliorer jusqu’à 80% des douleurs chroniques. Une solution parfaite si vous souhaitez faire une nuit complète au lieu de vous retourner dans votre lit, en proie à la douleur. La musculation peut ici faire de vrais miracles et contribuer à un sommeil réparateur.

Stress

Les personnes se tournant et se retournant sur leur oreiller durant la nuit ramènent souvent du stress professionnel ou privé dans leur chambre à coucher. La musculation aide à décompresser et à diminuer le stress. C’est ce qu’a montré une étude portant sur 500 participants s’entraînant deux fois par semaine chez Kieser Training pendant six mois. 83% des participants trouvaient que cet entraînement constituait une bonne compensation par rapport au quotidien. Et une personne sur deux parvenait à mieux surmonter son stress.

Dépressions

Les personnes souffrant de problèmes psychiques dorment généralement mal. Ou inversement: les personnes dormant peu voient souvent apparaître des problèmes psychiques. On sait qu’il existe un lien entre l’abattement et les dépressions d’une part et le mauvais sommeil d’autre part. Un entraînement de forte intensité est un antidépressif efficace, comme le montre notamment une étude menée auprès de personnes déprimées de plus de 60 ans. Dans 61% des cas, la gravité de la dépression a ainsi pu être réduite de moitié. Tandis que la vitalité et la qualité de vie augmentaient, la qualité du sommeil des participants progressait significativement.

Etats anxieux

Des états anxieux empêchent également souvent de dormir. Des études témoignent que cela n’a pas lieu d’être. En effet, les données montrent qu’il est possible d’améliorer l’humeur et de relâcher la tension. L’anxiété peut également être réduite par la musculation.

Qualité du sommeil

Une qualité et une durée de sommeil altérées jouent un rôle sur la maladie et la mortalité. Les études le montrent: une musculation pratiquée sur la durée semble efficace pour améliorer tous les aspects du sommeil, le plus grand effet s’observant au niveau de la qualité du sommeil. C’est également ce que confirme une étude menée en mains propres par le département de recherche de Kieser Training et accompagnée par cinq scientifiques externes indépendants. Ainsi, 30% des participants peuvent mieux dormir après une séance de musculation de forte intensité. Les travaux de recherche doivent toutefois encore être poursuivis pour comprendre les mécanismes en présence.