defr
Action jusqu'au 30.11.2018: S'entraîner gratuitement jusqu'à la fin de l'année*
À l'offre

La base pour votre sport

Le sport suffit-il pour entraîner l’organisme? Oui et non! La plupart du temps, les sportifs mettent principalement l’accent sur le développement des muscles déterminants pour les performances. Chez les coureurs, ce sont ainsi les jambes qui figurent au premier plan, tandis que le dos, la nuque, les épaules, les bras, le tronc restent littéralement sur le bord de la route. C’est un fait: une musculation complémentaire afin de développer la musculature cible et la musculature auxiliaire est indispensable pour tout sportif ambitieux. Avec deux fois 30 minutes d’entraînement par semaine, Kieser Training propose un entraînement efficace pour les sportifs.

Quels avantages offre la musculation pour la préparation au sport?

Elle augmente la capacité cardiovasculaire.
Elle compense les dysbalances.
Elle stabilise et soutient les articulations.
Elle protège contre les blessures dues au sport.

Exploiter son potentiel de performance

Une musculation intensive est indispensable pour obtenir du gain musculaire dans votre sport: la stimulation intensive de l’entraînement permet aux nerfs et aux fibres musculaires de mieux interagir et accroît la masse musculaire en augmentant la formation de protéines musculaires et en les stockant dans les fibres. Cela augmente la force et accroît la résistance à la fatigue. Vous devenez plus performant et vous vous protégez contre les pertes de puissance, par exemple sur la fin des compétitions.

Par ailleurs, la musculation rend les unités muscles-tendons plus rigides. Lors des mouvements cycliques effectués pendant une course, la quantité d’énergie accumulée en freinant un pas est accrue. Les effets bénéfiques: une force de poussée et une économie gestuelle améliorées.

Prévenir les blessures

Syndromes de surcharge, blessures et douleurs signifient souvent la fin de la saison et sont la hantise de chaque sportif. En pratiquant la musculation, vous les prévenez: il a été prouvé que deux blessures dues au sport sur trois et la moitié de tous les syndromes de surcharge pouvaient être évités. Une musculature partout solide produit le même effet qu’un corset protecteur.

Les muscles du tronc, notamment les extenseurs du dos, stabilisent la colonne vertébrale et protègent ses structures contre la surcharge, l’usure prématurée et les douleurs. En ce qui concerne les articulations, la musculation offre également un grand avantage: vous êtes à nouveau mieux stabilisé sur le plan musculaire et votre mobilité peut même augmenter grâce à l’entraînement sur toute la plage de vos mouvements.

A long terme, la musculation améliore aussi, par ailleurs, la résistance osseuse.

Compenser les dysbalances

Beaucoup souffrent de dysbalances ou déséquilibres musculaires en raison de sollicitations unilatérales dans le cadre du sport ou de la vie quotidienne. On entend par là des déséquilibres dans le rapport de force des muscles. Il en résulte souvent des mauvaises postures et des douleurs. Kieser Training produit dans ce cas un effet compensatoire.

L’entraînement n’a pas seulement pour objectif de faire travailler tous les principaux muscles et groupes de muscles, mais aussi de toujours consolider muscles fléchisseurs et extenseurs de façon équilibrée. Les machines permettent de le faire même sur l’amplitude de mouvements individuellement possible.

De cette manière, les sportifs évitent ou corrigent les dysbalances musculaires et se protègent contre les mauvaises postures et douleurs.

Augmenter la capacité cardiovasculaire

Des scientifiques américains et britanniques sont arrivés à ce résultat clair: une musculation très intensive allant jusqu’à la défaillance musculaire momentanée améliore significativement la capacité cardiovasculaire. Dans une étude de synthèse publiée dans le Journal of Exercise Physiology en ligne, ils expliquent: «Les réactions métaboliques et moléculaires aiguës à la musculation pratiquée jusqu’à l’épuisement momentané des muscles ne se distinguent pas de celles qui suivent un entraînement d’endurance traditionnel.» Parmi les réactions à plus long terme, ils ont, par exemple, observé une augmentation des enzymes mitochondriales, la multiplication des mitochondries, la transformation du phénotype IIx de fibres musculaires en fibres musculaires IIa et une transformation vasculaire avec capillarisation. Tous ces facteurs contribuent à accroître l’endurance.

Renforcer les chevilles

Les mouvements de nos pieds sont assurés par les chevilles. Celles-ci doivent être capables de résister à de fortes sollicitations car elles ne supportent pas seulement le poids de notre corps: lorsque nous marchons normalement, la charge est déjà jusqu’à sept fois plus élevée. Les arrêts subits, les changements de direction rapides et les sauts, tels qu’ils se produisent dans des sports nécessitant de courir beaucoup, comme le football, le tennis, le handball ou lorsqu’on fait du jogging, accroissent encore cette charge.

Avec les machines pour pieds B3 et B4, vous entraînez les muscles de la cheville de manière ciblée. En combinaison avec un entraînement de la musculature des mollets et de la musculature tibiale antérieure, vous stabilisez vos pieds et leur donnez de l’appui. Le risque de blessure est clairement diminué par l’entraînement isolé des muscles.